les différentes facettes de l’amour

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

L’expression de l’amour est propre à chacun. Peut-on comparer les intensités amoureuses et mesurer la pureté de ses sentiments ?  Cet article vous présente les différents états amoureux et les considérations qui ne faut éviter d’avoir.

Quel que soit l’âge où il est survient et même si vous avez déjà été amoureux, le principe reste le même.. votre amour vous semble unique. Pour autant, d’après différentes études psychologiques, le sentiment amoureux se fond en dans trois grands principes : le physique, l’échange et la complicité propres à toute relation durable. Bien entendu, il existe une infinité de degrés d’intensité qui peuvent aller de la passion à la fusion, de la dépendance à la séparation. Le sentiment amoureux est propre à chacun, l’expérience, la personnalité, l’âge, la relation que la personne a eue avec ses parents et plus particulièrement sa mère sont autant d’éléments qui gradueront se sentiment unique.

Bien que l’amour puisse se manifester de différents manières, les clichés sociétaux n’en font apparaître que quelques-uns. En première position, nous citerons «  l’accélération du rythme cardiaque ou le cœur qui bat la chamade ». Cet état d’être est cependant assez rare et s’inscrit plus dans les amours d’adolescents où sentiment et besoin physiologique se confondent. En top 2, nous avons l’adage « l’amour rend aveugle » mais de la même manière, l’idéalisation de l’autre ou l’aveuglement peuvent être des états d’être bien éloignés du sentiment amoureux.. De la même manière, l’amour passion peut être néfaste car il provoque un repli de soi sur le couple limitant ainsi toute possibilité d’évolution. Hors un couple qui n’évolue pas est bien souvent  vouer à l’échec.

L’amour se construit davantage dans un sentiment de bien-être et de complétude par rapport à l’autre. Ce sentiment de complétude est important car nul ne peut vraiment aimer s’il se suffit complètement à soi-même. Ne parle-t-on par d’ailleurs de moitié ou d’âme sœur ? Aimer est davantage un sentiment d’appartenance que de possession. L’appartenance au sens sein de ce mot pas au sens dépendance. Il faut donc beaucoup de réalisme pour bien aimer. Cela commence déjà par la prise de conscience de ce qu’est l’autre hors de ses propres fantasmes d’idéalisation car le sentiments amoureux quand ils s’appuient sur des bases saines, n’empêche ni de voir la réalité de l’autre avec ses défauts, ni celle de son couple.

Alors, est-il réellement nécessaire de faire la différence entre un état d’être « aimer profondément » ou « aimer passionnément » ? non, certainement pas. Le sentiments amoureux s’exprime quand vous avez l’impression du manque de l’autre, de bien être en sa présence, d’harmonie. On peut même parler d’égrégore. Et même si le temps joue son œuvre, le vrai amour sait s’adapter sans qu’il soit obligé de changer quoi que ce soit. Désir, manque de l’autre, impression de complétude, bien-être… tous ces sentiments apparaissent à des instants différents et l’important n’est pas de les ressentir à chaque instant mais d’avoir conscience qu’ils sont là en vous prêts à s’exprimer au moment voulu.

L’amour est donc un sentiment de plénitude, si parfait qu’il en est parfois silencieux. Ils vous habite au plus profond de vous et bien souvent, c’est après qu’on sait qu’il était là… alors prudence !

undeuxtoi.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »